Notre métier : la santé au travail et la prévention des risques professionnels

 

 
 
Une équipe pluridisciplinaire
 

ETHOS : un acronyme
 
Une conception du monde du travail

Ethos Expertise regroupe des intervenants issus de différentes disciplines (sociologie, ergonomie, ingénierie-prévention, psychologie). 

 

Expérimentée dans l’expertise sociale et la prévention des risques professionnels, notre équipe justifie de nombreuses années de pratiques dans divers secteurs d’activité :

 

  • Entreprises publiques ou anciennement publiques ;
  • Hôpitaux publics et privés ;
  • Secteur tertiaire (ex : banques et assurances, communications et télécommunications, centres d’ingénierie) ;
  • Secteur de l’énergie ;
  • Secteur industriel (ex : pétrochimie et pharmacie) ;
  • Secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Etc.

 

 

 

 


 

Dans ses interventions, E.T.H.O.S. respecte plusieurs exigences et poursuit plusieurs finalités :


E

Comprendre l’Environnement, tout comme le contexte général, d’une demande afin d’intégrer les enjeux en présence.

TH

Analyser le Travail Humain dans ses aspects les plus ordinaires et quotidiens pour restituer la réalité de l’activité.

O

Privilégier une approche par l’Organisation et le collectif pour éviter l’écueil des approches individualisantes.

S

Tisser des liens entre ces différents éléments et les impacts potentiels sur la Santé des salariés.

 

 

 


 

Faire référence à la notion d’Ethos, c’est affirmer notre volonté d’analyser les situations de travail de manière empathique vis-à-vis de nos interlocuteurs, en prenant en considération leur poste dans l'entreprise, leur parcours professionnel et leurs manières de travailler en fonction de ces éléments.

 

Nous adoptons une approche compréhensive, et non pas une posture de surplomb ou de jugement, dans l’évaluation des situations observées.

 

Nous prenons en considération les spécificités et les singularités organisationnelles, les pratiques professionnelles de chaque travailleur, la diversité des discours en présence. Les choses ne sont jamais semblables d’un terrain d’intervention à un autre.

 

Nous recherchons la part du collectif dans les pratiques individuelles des travailleurs. Car, au-delà des éventuels dysfonctionnements organisationnels observables, la dimension collective est à préserver parce qu'elle représente un ensemble de ressources pour l'organisation du travail, le fonctionnement d'un groupe et son histoire, voire pour une institution dans son ensemble. 

 

Parce que la santé physique et psychique des individus se construit aussi dans leur activité professionnelle, toute dégradation de leurs conditions de travail est susceptible d'entraîner une rupture de l'équilibre trouvé et d'installer des situations pathogènes. C'est pourquoi, nos interventions restent guidées par le principe, essentiel, de prévention des risques professionnels : les organisations du travail doivent être adaptées à l'homme et à sa santé.