09 54 25 57 56

 

Diagnostic socio-organisationnel

 

ETHOS EXPERTISE est un cabinet d’expertise et de conseil dédié à l’amélioration des conditions de travail et à la protection de la santé et de la sécurité des salariés. La politique de prévention déployée dans une entreprise, et notamment l’évaluation des risques professionnels, passent nécessairement par une analyse fine de l’organisation du travail tant sur le plan des ressources individuelles que du fonctionnement des collectifs de travail. La réalisation d’un diagnostic socio-organisationnel (parfois dénommé analyse organisationnelle ou encore audit social) permet de bénéficier d’une vision globale du fonctionnement de l’entreprise par le déploiement d’un raisonnement holistique structuré autour de quatre axes principaux : 

 

  • Un diagnostic organisationnel

    analyse des organigrammes, des procédures, de la qualité des relations sociales, du fonctionnement des Instances Représentatives du Personnel (aujourd’hui CHSCT, CE, DP, demain CSE), etc. 


  • Un diagnostic social et humain :

    analyse de la situation en matière d’égalité entre les hommes et les femmes, analyse de la GPEC, étude d’indicateurs en lien avec la qualité de vie au travail (accord, etc.), degré d’avancement de la politique de prévention des RPS, analyse d’indicateurs sur le bien-être des salariés (taux d’absentéisme, turn-over) et du climat social, etc. 


  • Un diagnostic sécurité :

    audit de la politique de prévention des risques professionnels, analyse des données sécurité et tout particulièrement de l’accidentologie, analyse du DUERP et de son adéquation avec les risques des situations réelles de travail, etc.


  • Un diagnostic conditions de travail :

    analyse du risque de TMS et d’usure professionnelle, des données en matière de santé (rapport annuel de la médecine du travail), des bilans et programmes annuels en matière d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail, etc. 


 

Quand engager un diagnostic socio-organisationnel ?

Un diagnostic socio-organisationnel de l’entreprise peut être envisagé dans différentes circonstances :

  • sur un temps long dans une optique d’amélioration continue

    Dans une entreprise, de nombreux indicateurs de résultats sont suivis, certains au jour le jour, dans l’objectif notamment d’orienter l’action pour atteindre les objectifs fixés. Pourtant, le suivi des indicateurs relatifs à la santé et à la sécurité des salariés, se limitent souvent à l’analyse de l’évolution de l’accidentologie (TF et TG) et du taux d’absentéisme, bien souvent construits au périmètre de l’entreprise. Or, non seulement il est possible d’analyser de manière beaucoup plus fine ces indicateurs, mais surtout il en existe de nombreux autres qui peuvent être mobilisés pour poser les fondements d’une politique de prévention primaire des risques professionnels et anticiper les risques d’accident, une dégradation des conditions de travail, voire les phénomènes d’usure professionnelle. En s’inscrivant dans une démarche au long cours, un diagnostic socio-organisationnel de l’entreprise favorise, par exemple, le déploiement d’une culture de la prévention partagée par tous et permet de permet de mettre en œuvre une véritable politique de santé au travail.


  • plus ponctuellement, pour analyser et trouver des solutions à des difficultés particulières

    Confronté à une problématique particulière (taux d’absentéisme en hausse, conflits dans les collectifs de travail, démotivation des salariés ou difficultés à les fidéliser, etc.) , il peut se révéler nécessaire d’analyser différentes données, complété par une enquête qualitative auprès d’un panel de salariés, pour comprendre la situation et élaborer un plan d’amélioration des conditions de travail.

 

Comment mettre en œuvre un diagnostic organisationnel ?

S’engager dans la réalisation d’un diagnostic organisationnel de son entreprise suppose de déployer une méthodologie rigoureuse qui garantit l’objectivité et l’absence de parti-pris dans l’analyse. ETHOS EXPERTISE, grâce à la longue expérience de son équipe dans des secteurs d’activité et des contextes d’intervention variés, vous accompagne dans la construction et le déploiement d’une démarche d’analyse organisationnelle de votre entreprise. 

 

Nos méthodes d’intervention mêlent analyse documentaire, approche quantitative et enquête de terrain (par entretiens et observations). L’approche qualitative est, en effet, indispensable dans un diagnostic socio-organisationnel car elle permet de recueillir les points de vue, souvent différents, des salariés d’une entreprise et ainsi de mieux comprendre les déterminants des phénomènes observés. Notre extériorité à l’entreprise, en supprimant le lien de subordination, nous permet de recueillir une parole authentique des salariés sur leurs conditions de travail et ainsi de comprendre, sans fard, les possibilités de les faire évoluer de manière favorable.

 

Par ailleurs, en mettant au cœur de l’analyse les données de l’entreprise, la réalisation d’un diagnostic socio-organisationnel permet d’interroger les données disponibles (quantitatives et documentaires), leurs accessibilités et surtout leur adéquation avec la réalité du travail des salariés. Il devient alors possible de prolonger la véritable réflexion sur le contenu de la BDES et sur ses usages. L’objectif est de placer l’entreprise dans une perspective globale de suivi et d’analyse de différentes données qui sont souvent appréhendées de façon morcelée, alors même qu’elles reflètent les différentes facette d’une même problématique 

 

Les attendus d’un diagnostic socio-organisationnel

Chaque entreprise, chaque situation de travail constituent des systèmes complexes faits de nombreux éléments en interaction permanente et dont le caractère est évolutif. L’objectif d’un diagnostic socio-organisationnel est d’abord de rendre lisible et compréhensible cette complexité. Plus fondamentalement, il s’agit de remettre au centre de l’attention le principal vecteur de création de la richesse d’une entreprise : le travail des salariés. Dans ce cadre, les résultats du diagnostic organisationnel constituent un outil essentiel à la communication dans l’entreprise et préviennent certains facteurs de RPS en favorisant la transparence et la qualité des débats.

 

Par ailleurs, en prenant en compte les facteurs qui favorisent, ou au contraire contraignent, le travail des salariés mais aussi les situations qui permettent aux salariés de construire leur santé au travail, ou au contraire qui génèrent de la souffrance, un diagnostic socio-organisationnel offre des clés pour agir et actionner des leviers. Ces leviers permettront soit d’améliorer de manière continue les conditions de travail, soit de trouver des solutions pour les salariés en souffrance en leur redonnant du pouvoir d’agir.

 

D’une manière plus générale, en mettant l’accent sur certains facteurs de risques potentiels, un diagnostic socio-organisationnel permet d’anticiper une dégradation éventuelle des conditions de travail pour focaliser l’attention sur l’amélioration continue : préserver les savoir-faire et les compétences, réduire le taux d’absentéisme, le turn-over ou le niveau d’accidentologie, favoriser le fonctionnement des collectifs de travail, etc.  

 

ETHOSE EXPERTISE, grâce à la longue expérience de son équipe dans des secteurs d’activité et des contextes d’intervention variés, vous accompagne dans la construction et le déploiement d’une démarche d’analyse organisationnelle de votre entreprise.